FIND HERE THE GERMAN VERSION

These are Dirty French Folk Songs

… sagt Fred Raspail über seine Muzik und seine schon vier Album « French Ghost SOngs » Serie…

DIRTY

Fred Raspail lebt angeblich in Lyon und Berlin aber eigentlich ist er ununterbrochen auf Tour, en route in Frankreich und der Schweiz, on the Road in Quebec, Argentinia, Uruguay England und in Deutschland. Die staubigen Straßen, die stinkenden Clubs, das Hoch, das unweigerliche Tief danach: Seine Lieder erzählen von davon, von unerfüllten Lieben un zurück gelassenen Frauen, die wie Penelope, die auf den ewig wandernden Odysseus (“Ulysse”) wartet.
Auf der Bühne (egal ob beim Wohnzimmer-Gig oder auf großen Bühnen als Support von Zaz) steht Fred Raspail meist alleine. Mit vorproduzierten Tracks und einer Loopmaschine legt er Schicht für Schicht übereinander bis die Illusion einer Band entsteht. Einer Rock’n’Roll Band, die einen tief hineinziehtFred kann es aber auch ohne imaginäre Kapelle: Mit Gitarre, Gesang und einem tieftraurigen Lied hinterlässt er tief ergriffenes Publikum. Keine Angst vor tiefen Emotionen, kein Angst vor Drama. Das ist wohl das französische an Freds Musik.

FRENCH

Fred singt englisch und französisch. Er stammt aus Thonon-les-Bains am Genfer See, was die freundschaftliche und musikalische Nähe zur Genfer Musikszene erklärt. Pierre Omer (Ex-Dead Brothers), Xavier Bray (Mama Rosin), Stephane Reynaud (ehemals Schlagzeuger der Maniacs) und David Weber (Studio Forces Motrices) haben Gastauftritte auf French Ghost songs Part II, das Fred Raspail zum großen Teil ganz alleine eingespielt hat. Fred Raspail verspricht nichts auf auf dem Album, was er live nicht einhalten kann.

FOLK

Auch wenn Freds größtes Idol Johnny Cash ist, den Chanson bekommt man aus den charmanten Hobo einfach nicht heraus. Und das ist gut so, weil so eine eigene Mischung ensteht: Schmutzig-lärmende Voodoo-Rhythm-Sounds, Strukturen aus Folk, Blues und Rock’n’Roll und französische Finesse geben die Form für einen neuen, wilden Chanson, einen Dirty French Folk.

 

FRENCH BIOGRAPHY

FRED RASPAIL,
ARTISTE EUROPEEN

C’est bien connu, les artistes voyagent et c’est souvent loin de chez eux qu’ils tournent le plus !
Fred Raspail ne déroge pas à la règle. Voilà 5 ans que l’artiste, rhône-alpin de naissance, écume les clubs à travers toute l’Europe et même plus loin ; Angleterre, Canada, Argentine, Uruguay, Chili, Pays-Bas, Belgique, Pologne, Suisse, Allemagne. C’est du reste là, à Berlin et Munich, qu’il a passé ces dernières années à construire ces « dirty french folk songs », sorte de folk trash blues chanson à l’européenne habité par nombre de fantômes et de pin-ups possédées.
En Allemagne, Fred Raspail se fait un nom, se forge une réputation : « le Johnny Cash français » dira-t-on de lui sur la ZDF, la télévision nationale allemande ! Pour preuve en ait, il est signé depuis trois ans maintenant sur le prestigieux label munichois GUTFEELING RECORDS.
En Europe, Fred Raspail tourne… Dans des clubs de renom – le Patronaat à Amsterdam, la Muffathalle à Munich, Haus 73 à Hambourg pour ne cîter qu’eux… 80 concerts par an avec la crème de la musique indé européenne : Les Mama Rosin et les Pussywarmers de l’écurie VOODOOO RYTHM, Delaney Davidson, G Rag y los Hermanos Patchekos, Pierre Omer des Dead Brothers…

En 2016, il passe les frontières européennes et se retrouve pour la première fois en tournée en Amérique du Sud… 15 dates de Buenos Aires à Ushuaïa en passant par Montevidéo.
Dans le même temps, il sort deux nouveaux disques : LA GRAPPA DU DIABLE, un 10 inch enregistré avec G.RAG / ZELIG IMPLOSION, et WARNGAUER STRASSE, FRENCH GHOST SONGS PART 4, son nouveau LP.

THE ONE MAN SELF MADE MAN !

Sur scène, comme en studio, Fred Raspail joue seul ; l’artiste voue un culte aux one man band d’Outre-Atlantique et il sait y faire ; la scène est son domaine, du club enfumé aux zéniths où il apparaissait en 2011 en support de Zaz !
Invoquant ses idôles passées à la postérité ou pas (Johnny Cash, Hank Williams, Reverend Louis Overstreet et autres Howlin Wolf), Fred Raspail sait avec magie faire renaître un orchestre fantôme à lui tout seul. De la valse funèbre au swamp endiablé, c’est irrésistible pour les oreilles et pour les pieds.
En français, souvent, en anglais aussi, en allemand ou même en espagnol parfois, Fred raspail est un artiste insoumis et plus que jamais libre dans son Europe à lui !

THESE ARE DIRTY FRENCH FOLK SONGS !

Le diable et les femmes perdues, les fantômes et les mythes déchus, these are dirty french folk songs ! Inutile de lui coller des étiquettes… Mais, guidé par cet amour pour les titres poussiéreux et les musiques incantatoires, on repère vite les influences : Johnny Cash ou Hank Williams comme on l’a dit plus haut, la scène trash folk européenne, le swing et le swamp, les rythmes endiablés !
Il sort régulièrement sur les labels GUTFEELING REC & BONFEELING REC ses « French Ghost Songs »…
French ghost songs Part 1 / My baby left me / édition 45 tours limitée . enrégistré en 2012 à Bristol UK
French ghost songs part 2 / LP & CD . enregistré à Lyon et Genève en 2013
La Grappa du Diable / 10 inch édition limitée . enregistré à Munich en 2015 avec G.rag / Zelig Implosion
Warngauer Strasse/ French ghost songs part 4 . enregistré à Munich et Lyon à l’été 2015 . a paraître

20150831-L1018479-Bearbeitet